16 aliments à faire repousser à l’infini!
  • Charlotte

16 aliments à faire repousser à l’infini!

Découvrez la multiplication végétative ou l’astuce du jardinier anti-gaspillage et zéro déchet !


Cette technique est à la portée du jardinier amateur, et peut même se pratiquer dans des petits espaces ! Ainsi, cultiver certains fruits et légumes toute l’année, chez soi, facilement et à moindre coût devient possible avec cette astuce toute simple.

La multiplication végétative est, en botanique, un mode de reproduction asexuée, à partir d’une fragmentation des végétaux. À la différence des semis qui donnent de nouveaux spécimens, la multiplication végétative engendre un végétal sans faire intervenir de gamètes. Certains fruits et légumes se multiplient sans passer par les graines. La reproduction asexuée est alors assurée à partir d’un simple fragment : stolon, tubercule, rhizome, drageon, tige, etc.


Cette technique permet ainsi d’obtenir de nouveaux fruits et légumes à partir d’un seul plant : le plant mère. Il existe différents types de multiplication végétative, dont les deux plus connus sont le bouturage et le marcottage. Le plant mère s’enracine et évolue pour laisser place à un nouveau plant identique, un clone.


Ainsi, que vous viviez en appartement ou en maison, en ville ou à la campagne, vous pourrez faire repousser les végétaux cités ci-dessous, à la maison, à partir de leurs restes. Certains d’entre eux peuvent même être cultivés directement sur votre comptoir de cuisine ou en jardinière sur votre balcon.


1. La laitue_

Ne jetez plus le trognon de votre salade ! Conservez le cœur un peu dur de votre laitue (environ à 3cm de la base), et placez-le dans un bol d’eau en l’immergeant à sa moitié, et dans un endroit ensoleillé.

Patientez quelques jours en rajoutant de l’eau si vous observez que le niveau baisse. Après 15 jours environ, vous verrez apparaître des racines et de nouvelles feuilles, que vous pourrez manger. Si vous changez l’eau régulièrement, votre salade continuera de pousser. Mais vous pouvez aussi replanter votre salade dans un pot avec de la terre en retirant les feuilles mortes. Répétez le processus autant de fois que nécessaire.


2. L’oignon_

En l’espace d’une semaine, vous pouvez refaire pousser un oignon blanc complet à partir d’un autre bulbe ! Plantez la racine de l’oignon (environ 3cm) en terre à très faible profondeur. L’oignon repoussera en quelques semaines. Lorsque sa tige devient jaune, l’oignon est prêt à être récolté.

Vous pouvez également placer ce morceau de bulbe dans un verre avec un peu d’eau. En quelques jours seulement, vous aurez de nouveaux oignons.

Si un germe est présent, placez l’oignon entier dans l’eau.


3. L’ail_

Pour l’ail il vous faudra un petit peu plus de patience (1-2 mois). Choisissez tout d’abord une tête d’ail, pas forcément germée, et séparez les gousses. Puis plantez-les légèrement espacées dans un pot ou une jardinière, avec le bout pointu vers le haut, à 2,5 cm de profondeur. Rajoutez du terreau par-dessus et arrosez 1 fois par semaine. Exposez le pot au soleil.

Coupez les tiges quand elles font environ 10 cm de haut, en laissant 3 cm afin qu’elles puissent repousser. Puis lorsque les tiges commencent à se dessécher et brunir, déterrez les gousses : elles se seront transformées en nouvelles têtes d’ail.

Vous pouvez ensuite répéter l’opération à l’infini.


4. Le céleri_

Conservez le cœur du céleri et placez-le dans un bol avec un peu d’eau dans le fond. Posez le bol au soleil. Attendez quelques jours et vous verrez apparaître des petites pousses et des racines.

L’idéal est ensuite de mettre le plant en terre si vous avez un potager ou bien de le planter dans un plus grand pot. Arrosez régulièrement et conservez au soleil.


5. Le fenouil_

Il repousse facilement à partir de ses restes. Pour lui donner une seconde vie, conservez le cœur du bulbe et placez-le dans un peu d’eau, au soleil. Attendez quelques jours et vous verrez alors apparaître de petites pousses sur le côté du bulbe. Ce sont de nouveaux fenouils qui se développent.


6. Les échalotes_

Les échalotes sont rapides à faire repousser. En seulement 5 jours, elles retrouvent vie. Placez le bulbe avec les racines dans un grand bol d’eau. Vérifiez que les racines soient bien dirigées vers le bas. Le lendemain, transférez votre plant dans le jardin ou dans un grand pot avec de la terre.


7. Le gingembre_

Plantez votre reste de gingembre face vers le haut dans du terreau humide. Le gingembre est une plante tropicale préférant des conditions humides, mais devrait s’épanouir pleinement également dans votre maison. Les premiers bourgeons de la reprise apparaitront et les racines se propageront. Après 4 mois, vous pourrez effectuer vos premières récoltes à partir de la racine. Recouvrez la racine après avoir coupé ce dont vous avez besoin.

Soyez très patient, la repousse du gingembre peut prendre de 8 à 10 mois.


8. La citronnelle_

Elle repousse très vite et demande peu d’entretien. Placez les restes d’une branche dans un verre d’eau. Puis, posez le verre dans un endroit ensoleillé. La plante va développer des racines et lorsqu’elle atteindra 30cm, coupez ce dont vous avez besoin. Vous pouvez la laisser dans l’eau pour qu’elle repousse, ou la planter en terre.


9. L’ananas_

Avec beaucoup de patience et un climat propice vous pourrez cultiver votre propre ananas. Pour une bonne repousse, votre ananas ne doit pas être trop mûr ou trop jaune et ses feuilles doivent être vertes et pas trop sèches. Sans ces conditions, il y a de fortes chances pour que le procédé ne fonctionne pas.

Conservez le haut du fruit avec ses feuilles bien vertes et placez la queue de l’ananas dans un bol d’eau. Exposez le bol à la lumière. Au bout d’un mois, les feuilles vont se dessécher. De nouvelles petites feuilles vont alors apparaître au centre, en même temps que des racines.


Plantez alors votre plant d’ananas dans un pot en prenant soin de retirer les feuilles mortes. À mesure que l’ananas grandit, replantez-le dans un pot plus grand.

Si votre plante est exposée à un climat chaud et humide, vos premiers ananas apparaitront dans l’espace de deux ans. En attendant, vous aurez tout de même une belle plante tropicale.


10. Le basilic_

Coupez une longue tige de votre plant de basilic en gardant ses feuilles. Mettez cette tige dans de l’eau (en évitant les feuilles). Au bout d’une petite semaine, cette tige aura commencé à développer de nouvelles petites racines. C’est alors le moment de la remettre en terre, et c’est parti !


11. Les tomates_

Espacez quelques rondelles de tomates sur un pot rempli de terre, arrosez régulièrement, patientez. Et c’est tout !


12. Le chou chinois_

Il repousse de la même manière que la laitue. C’est grâce à son cœur que la reproduction végétative est assurée. Placez le cœur du chou chinois dans un bol avec un peu d’eau, au bord d’une fenêtre à la lumière. Changez l’eau régulièrement et attendez que les feuilles repoussent.


13. Les fanes de carottes, betteraves et navets_

Dans la carotte tout se consomme. Avec les épluchures on peut faire des chips, et les fanes peuvent se déguster en salade. Les fanes de carotte servent également à la multiplication végétative. Vous pouvez ainsi cultiver des fanes toute l’année, à partir du bout supérieur de la carotte.

Conservez les extrémités des carottes, puis placez-les dans un récipient avec un fond d’eau. Exposez-le au soleil et changez l’eau régulièrement pour éviter qu’elle moisisse. Après quelques jours, de nouvelles fanes vont commencer à sortir. Vous pouvez choisir de les mettre en terre, avec leurs nouvelles racines, ou de les conserver dans l’eau (en changeant l’eau régulièrement).


Les fanes de betteraves et navets repoussent de la même manière. Par contre, il n’est pas possible de cultiver des carottes à partir de restes de carottes 😥


14. Les pommes de terre et patates douce_

Lorsque les pommes de terre commencent à germer, notre premier réflex est de les jeter. Or, ces germes peuvent justement vous servir à cultiver vos propres pommes de terre. Pour cela, coupez vos pommes de terre en deux ou trois morceaux avec quelques germes sur chaque partie. Puis plantez ces morceaux dans un terreau humide, arrosez régulièrement et bientôt de nouvelles pommes de terre pousseront.

Même opération pour les topinambours et les patates douces !


15. Les champignons_

Bien que difficiles à cultiver, il est néanmoins possible de faire pousser ses champignons grâce aux restes. Pour cela, ôtez la tête du champignon et plantez la tige dans la terre laissant le haut au-dessus de la surface de la terre. Une nouvelle tête de champignon apparaitra si le champignon est cultivé dans en endroit à l’abri du soleil et dans un substrat humide.


16. Le poireau_

Ce qui nous intéresse ici, c'est la partie blanche « racineuse ». En la positionnant dans un récipient en verre avec un fond d’eau et une bonne luminosité, la partie verte devrait recommencer à pousser. Pensez à changer l’eau au moins 2 fois par semaine, et c’est tout !


Ainsi, vous n’inscrirez plus jamais ces aliments sur votre liste de course !

N’hésitez pas à faire participer vos enfants à cette activité de repousse. Il n’est jamais trop tôt pour découvrir les ressources de la nature ;)



google-play-badge (1).png
google-play-badge (1).png
Disponible dès maintenant ici :
google-play-badge (1).png
Suivez-nous
  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Gazouillement