• Charlotte

D.I.Y. d'automne : bougie végétale naturelle pour une ambiance chaleureuse.

C’est l’automne ! Les feuilles des arbres commencent à rougir, jaunir, et même tomber. L’air est plus frais, les allées sentent l’humide, la mousse presque. C’est la saison où il faut prendre soin de soi, rester tranquille dans une ambiance cocooning : au coin du feu, blotti sur le canapé, avec un bon livre, une tarte au pomme et bien sûr, une bougie qui sent bon.

Mais attention, la bougie n’est pas si innocente…


D’après un rapport de l’Ademe, les bougies parfumées sont identifiés comme des « sources parfois significatives de polluants gazeux et particulaires » dans l'air intérieur. Les bougies du commerce seraient donc souvent nocives pour le système respiratoire et cardio-vasculaire.

En effet, la plupart des bougies parfumées achetées en commerce contiennent du limonène, une substance chimique qui réagit avec l’ozone présent dans l’air ambiant lorsque l’on allume une bougie. Il se dégage alors du formaldéhyde, un composé organique volatil connu pour être cancérigène…


Cependant, il n’est pas question de renoncer aux bougies, surtout en cette période automnale où elles sont très agréables. La solution ? Choisir des bougies à la cire végétale ou cire d’abeille, en veillant bien à ce qu'elles ne contiennent pas de paraffine : un composant issu du pétrole.

Ou vous pouvez les fabriquer vous-même, très simplement, en suivant la recette ci-dessous !

Vous pourrez ainsi créer une ambiance agréable avec une bougie naturelle : entre plaisir de créer soi-même et geste écologique, cette recette aura de quoi satisfaire vos weekends d’automne !

Ingrédients pour une petite bougie (20 cl) :

  • 140 grammes de cire de soja en paillettes

  • 25 gouttes d’huiles essentielles

  • 1 mèche (en bois ou en coton) et son socle

  • 1 pot en verre de 20 cl (200 g)

  • 1 cuillère à café d’épices, ou autre poudre végétale (optionnel)

  • 1 cuillère à café d’huile végétale (optionnel)

Le contenant :

Vous pouvez utiliser toute sorte de contenants, en verre, en métal, porcelaine… On vous conseille évidemment d’opter pour la réutilisation : pensez à vos boites à thé, pots à yaourt en verre, des vieilles tasses, une boîte de conserve, boîte à bonbons…


Les mèches :

Vous pouvez acheter des mèches par lot de 5 ou 10, mais vous pouvez aussi utiliser une mèche ronde de coton toute simple que vous trouverez en bobine. Vous pourrez enfin choisir une mèche en bois, si le crépitement vous plait.

Mais quelque soit votre mèche, il est important de choisir son diamètre ou sa dimension en fonction du contenant. Si la mèche est trop fine, la bougie va se creuser, si la mèche est trop grosse, le récipient va brunir et risque même de se briser. De même , on prendra soin de bien centrer la mèche pour les mêmes raisons.

Découpez vos mèches en fonction de la taille de vos pots, en sachant qu’elles doivent dépasser un peu du pot : pour des pots à yaourt en verre, il vous faudra couper les mèches en bâtonnets de 10 cm.

Enroulez les extrémités des mèches qui dépassent des pots autour d’une baguette ou d’un crayon à papier fin et faites un nœud simple. Déposez les mèches retenues sur les baguettes/crayons au centre des pots.





Mode opératoire :

Faites fondre la cire de soja à feu doux, de préférence au bain-marie pour éviter tout risque d’inflammation. Mélangez avec une cuillère en bois.

Rajoutez l’huile végétale dans la cire fondue, mélangez encore un peu puis retirez du feu.

Rajoutez alors l’huile essentielle et la poudre végétale.

Lorsque le mélange est homogène, vous pouvez le verser doucement dans le récipient en verre.

Laissez refroidir au moins 12 heures.

Coupez la mèche sous la baguette/crayon.

Votre bougie est prête !


Pour information :

La cire de soja fond à faible température ce qui assure une combustion lente. Elle permet la confection de bougies écologiques et biodégradables, non polluantes et sans émanations toxiques (contrairement à la paraffine qui est extraite des résidus solides du pétrole).


On peut opter pour des huiles essentielles « douces », comme celles d’agrumes, ou bien pour des huiles essentielles qui assainissent l’air. Dans tous les cas, le dosage ne doit pas excéder les 10% de la composition de votre bougie. Si vous êtes enceinte ou que vous avez des enfants en bas âge, il sera plus sûr d'utiliser de l’extrait d’amande amère ou de vanille (les extraits avec lesquels on cuisine).


Quelques idées de senteurs :

  • Orange-cannelle : 1 cuillère à café de cannelle en poudre, un peu de zestes d’orange, 10 gouttes d’huile essentielle d’orange douce et 15 gouttes d’HE de cannelle

  • Pin : 1 cuillère à café d’huile de cèdre, un peu d’épines de pin, 25 gouttes d’HE de pin

  • Orange-fleur d’oranger : 1 cuillère à café de zestes d’orange, 5 gouttes d’HE d’orange douce, 20 gouttes d’HE de fleur d’oranger


google-play-badge (1).png
google-play-badge (1).png
Disponible dès maintenant ici :
google-play-badge (1).png
Suivez-nous
  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Gazouillement