• Charlotte

Voyage et développement durable : l’essentiel à prendre en compte.

Pour préserver notre environnement, on ne peut pas se passer du développement durable. De plus en plus de pays prennent conscience de l’importance de celui-ci.

Conjuguer comme il faut voyage et le concept de développement durable


La disparition de masse des animaux, le réchauffement climatique... sont tous autant des signes alarmants pour notre planète. Les impacts de nos actions risquent de coûter très cher aux générations à venir si on n’agit pas vite. Il est donc plus que temps que chacun prenne ses responsabilités et met en avant le développement durable. Bien entendu, les voyages ont un impact très fort sur ce concept. Cet article propose quelques informations utiles sur le développement durable et le tourisme.


Voyage et développement durable : pourquoi combiner ces deux choses ?


Par définition, le développement durable répond aux besoins de la génération présente, sans pour autant compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Le principal objectif de ce concept est d’améliorer les conditions de vie des êtres humains. Tout cela se fait bien évidemment dans le respect de l’environnement. Il convient de souligner que l’approche de ce concept repose sur trois dimensions : économique, sociale et environnementale. Le développement durable veut assurer le renouvellement des ressources et l’exploitation rationnelle de celles-ci. Il est à noter que les évolutions du monde moderne sont souvent liées à des destructions massives. Ces dernières peuvent être la pollution des sources d’eau ou encore l’anéantissement d’un habitat naturel. Le pillage des pays en développement et la surexploitation de la forêt comptent également parmi ces destructions.


Cela dit, pourquoi allier voyage et le développement durable ? La destruction progressive de l’environnement peut avoir des conséquences dommageables sur les sites touristiques les plus prisés au monde. Ce qui peut par la suite causer de réelles pertes économiques. D’où l’intérêt de concilier ces deux enjeux écologiques et économiques.


Le tourisme culturel : un excellent outil de développement durable


Chaque année, le tourisme culturel favorise le déplacement des millions de touristes à travers le monde entier. Ces voyageurs sont pour la plupart attirés par l’existence des remarquables biens patrimoniaux. Mais encore, ils désirent découvrir de nouvelles cultures, modes de vie et traditions qui leur sont encore inconnus. Bien sûr, le tourisme culturel est étroitement lié à la question du développement durable.


Généralement focalisé sur l’échange avec la population, le tourisme culturel va de pair avec la conservation du patrimoine naturel. Bien sûr, cela constitue une réelle contribution au développement durable. Il convient de souligner que celui-ci a été pris en compte dans l’introduction des Orientations.


Pour mieux expliciter le concept de développement durable et le tourisme culturel, prenons par exemple le cas de la Tanzanie. Pour bien des vacanciers, un voyage aventure dans ce pays est synonyme de découverte du Serengeti et du Kilimandjaro. Pourtant, la Tanzanie n’est pas que cela. Ce territoire aux multiples facettes se distingue par ses ethnies, ses langues et ses cultures qui sont dépaysantes. Dans ce concept, d’ailleurs, le tourisme culturel semble être une réponse idéale pour le développement durable. La diversité culturelle du pays permet de proposer des expériences variées tant sur le plan géographique que des activités. Ainsi, les voyageurs sont invités à participer à la récolte des cafés ou expérimenter le mode de vie Massaï. Cela évitera grandement le tourisme de masse et l’altération de l’environnement naturel de ses parcs nationaux.

16 vues
google-play-badge (1).png
google-play-badge (1).png
Disponible dès maintenant ici :
google-play-badge (1).png
Suivez-nous
  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Gazouillement